+34 965 030 870 hello@sonneil.com

Nous continuons avec notre #VitaminsForTheGoodLife! Ok, c’est le mois de février, oui. Ce n’est peut-être pas le mois le plus ensoleillé de l’année mais, sur la côte espagnole, on voit la lumière du soleil tous les jours!

Dans cette partie du monde, le soleil nous donne l’énergie pour affronter les journées, pour profiter d’une belle vie. Tout va mieux quand ça brille, et c’est pourquoi nous voulons lui consacrer le mois de février. Voici notre hommage particulier au Roi Soleil:

Le soleil en Espagne

L’Espagne et la lumière du soleil sont indivisibles. La luminosité de notre ciel nous a façonnés, en particulier dans la région méditerranéenne, avec un caractère actif, énergétique et une envie de vivre. Le soleil nous définit et nous nous devons à lui car il nourrit l’agriculture et le tourisme, deux des principaux secteurs économiques de la Méditerranée. 🥦🏖

Si nous avons plusieurs jours nuageux, vous nous trouverez tristes, découragés. Ce n’est pas étonnant: nous sommes trop habitués à vivre avec lui. En Espagne, nous avons environ 3000 heures de soleil par an! En automne et en hiver aussi. Nous sommes des privilégiés.

Selon l’Institut National Geographic, les valeurs les plus élevées d’insolation (là où il y a plus de soleil, pour se comprendre) se produisent dans les villes de Badajoz, Séville, Almeria et Alicante, qui dépassent les 2800 heures de soleil par an! Faites-nous confiance. Ainsi, on vit mieux.

Février
Promenade d’Alicante sous le soleil. Attila Surányi ©

Cultures qui adoraient le soleil

L’adoration du Soleil non seulement en tant qu’étoile, mais en tant que dieu, a été courante dans de nombreuses cultures anciennes. Maintenant, on continue à  l’adorer, mais d’une autre façon (un peu moins religieuse et avec un peu plus de protection UV). 😉

C’est ainsi que certains de nos ancêtres honoraient le soleil:

  • Pour les mayas, Ahau Kin, le dieu du soleil, était l’esprit universel de la vie, qui guérissait les maladies et protégeait les ténèbres. Comme ils le craignaient pour son pouvoir d’engendrer des sécheresses et des phénomènes dévastateurs, ils l’adoraient à travers des sacrifices, brûler de l’encens, prières et incantations. (Nous on n’en est pas là).
  • Les incas l’appelaient Inti, et il était leur dieu le plus important, le créateur de tout, l’univers, la terre, le ciel … mais surtout, le dieu qui a fécondé leur terre et leur a donné de la nourriture. En son honneur, ils ont érigé des temples qui restent reconnus, comme Cuzco. L’empereur des incas était considéré fils d’Inti. La lune, appelée Quilla, était la déesse des femmes et la femme d’Inti. 🌗
  • Qui n’a pas entendu parler de Ra? Le Roi Soleil pour les égyptiens a été le créateur du monde, l’origine de la vie, le dieu parmi les dieux. Il y avait même une ville dédiée à son adoration, Heliópolis (Cité du Soleil). Les égyptiens disaient que, pour se déplacer dans le ciel, Ra voyageait dans deux bateaux, Mandjet le jour et Mensenktet la nuit.
Février
Festival du soleil à Cuzco, Pérou. Renny Gamarra ©
  • Dans la mythologie aztèque, le dieu Soleil s’appelait Tonatiuh, aussi créateur du monde. Ils le représentaient sous forme humaine et vêtu de nombreux ornements, comme un panache de plumes d’aigle, le visage peint, des piercings au nez… il ne lui manquait rien!
  • Pour les grecs, Hélio était le dieu du Soleil visible, de la lumière. Helio voyageait à travers le ciel dans un char tiré par quatre chevaux et, la nuit, il se reposait. On lui rendait honneur sur l’île de Rhodes, où se trouvait le Colosse de Rhodes, la célèbre statue du dieu grec. L’une des sept merveilles du monde antique, détruite en 226 av.JC. par un tremblement de terre. 🤦‍♀️
  • Dans la mythologie hindoue, le dieu Soleil est Surya, un homme rouge, avec trois yeux et quatre bras, et grâce à son énergie, il existe toute la vie. Comme Hélio, il montait sur un char, cette fois tiré par sept juments. Surya illumine, donne vie et nourrit.
Île de Rhodes, Grèce. Serhat Beyazkaya ©

La lumière du soleil dans l’art

Que serait la peinture sans ces œuvres merveilleuses avec la lumière du soleil comme protagoniste? Son reflet dans l’eau, sur les corps, les levers et couchers de soleil, ou juste un ciel bleu étincelant. Le désir de maîtriser la lumière du soleil dans l’art pictural a même donné naissance à des courants comme le luminisme.

Bien sûr, nous devons nommer Joaquín Sorolla, symbole de la culture valencienne et espagnole. Ses paysages côtiers et champêtres avec le soleil qui brille dans le ciel sont inoubliables. Nous adorons son œuvre Coudre la bougie, 1896. Ces couleurs! 😍

Février

Sans oublier Monet, qui a capté la lumière comme peu d’autres. Il l’aimait tellement qu’il peignait le même paysage à différents moments de la journée pour refléter les changements de la lumière dans toutes ses nuances, comme il l’a fait dans ses célèbres Nymphéas.

Février

Dans la littérature, il y a aussi de merveilleux exemples de la fascination que le soleil et sa lumière ont causé chez les auteurs de toutes époques. Comme ce poème de Laurent Drelincourt:

« Flambeau de l’Univers, charmant père du jour,
Globe d’or et de feu, centre de la lumière,
Admirable portrait de la cause première,
Tu fais de la nature et la joie et l’amour. »

Malheureusement, nous ne pouvons pas regarder notre protagoniste en face et lui montrer notre gratitude pour tout ce qu’il a fait pour nous. Mais ça n’est pas grave, car de merveilleux photographes ont réussi à capturer d’incroyables images de la surface solaire. Vous les trouverez dans cet article de National Geographic.

Et pourquoi pas? Nous terminons avec notre playlist de chansons qui sont nées de l’amour du soleil et de sa lumière. Pour que, même par temps nuageux, vous puissiez sentir sa chaleur. ☀☀☀

Bien que le meilleur remède pour cela soit de venir vivre sur la côte méditerranéenne. 😊