+34 965 030 870 hello@sonneil.com

Si vous avez une propriété en Espagne mais vous n’êtes pas résident, vous devez tenir compte de l’impôt sur le revenu des non-résidents. Cette taxe se présente à travers le modèle 210. La bureaucratie n’est pas la chose la plus simple au monde, c’est pourquoi nous vous aidons à en savoir plus sur cette taxe.

Parce qu’une belle vie, parfois, est aussi synonyme de paperasse.

Qui doit présenter le formulaire 210? 

Vous devrez présenter l’ impôt sur le revenu des non-résidents en Espagne si vous ne résidez pas sur le territoire espagnol mais recevez des revenus d’origine espagnole, à condition qu’ils n’aient pas fait l’objet d’une rétention préalable en Espagne. Attention! Comme dans tout, il y a des exceptions. Oui, vous devez présenter le 210 même si vos revenus ont fait l’objet d’une retenue préalable en Espagne pour:

  • Plus-values de cession de biens immobiliers situé sur le territoire espagnol
  • Plus-values de remboursement de fonds d’investissement espagnol lorsque la retenue est inférieure au montant de la dette tributaire

Vous devez  aussi présenter le 210 pour demander le remboursement du surplus d’imposition en Espagne tant que vous résidez dans un pays avec convention de double imposition avec l’Espagne.

Suis-je un résident en Espagne ou non?

Parfois, il est difficile de savoir si vous êtes un résident ou non, surtout si vous passez de longues périodes en Espagne. Il faut être très vigilant, car si votre situation n’est pas formalisée, vous pouvez avoir de mauvaises surprises. 

Vou êtes résident en Espagne si:

  • Vous restez sur le territoire espagnol plus de 183 jours par an.
  • Si la base de vos activités et intérêts économiques est en Espagne.
  • Fonctionnaires de nationalité espagnole déplacés à l’étranger pour des  raisons de poste de travail avec votre conjoint et vos enfants d’âge mineur.

Si votre cas ne correspond à aucun cas cités ci-dessus, vous êtes considéré comme  NON RÉSIDENT et, par conséquent, vous serez soumis à l’IRNR.

Impôt sur le revenu des non-résidents en Espagne
Port de Majorque

Combien dois-je payer?

Le paiement de l’impôt sur le revenu des non-résidents varie en fonction de si vous louez votre propriété – et par conséquent si vous obtenez un profit d’elle – ou pas.

  • Si vous envisagez de louer le logement, vous devez déclarer les revenus que vous recevez pour le loyer et payer des impôts sur ce gain grâce au modèle 210. La taxe varie selon les circonstances. Dans la majorité des cas, vous payez simplement 25% du revenu locatif de la propriété.
  • Si vous ne le louez pas, la taxe est payée en fonction de la valeur de la  propriété (25% de 2% de la valeur cadastrale). 

Si vous êtes étranger mais résidez en Espagne, vous paierez cette taxe basée sur les gains obtenus au cours de l’année.

Ça peut être déroutant, mais ne vous inquiétez pas, chez Sonneil nous vous facilitons les choses pour que vous puissiez profiter de votre propriété en Espagne sans prise de tête. C’est pourquoi nous offrons un suivi fiscal à nos clients. Allez-y, les paradis de notre côte, en valent la peine.